SNSM

Edition 2017

Saint-Nazaire

Du 21 au 24 Juin

Le point sur la course en milieu de nuit

 

La flotte escalade ! Après une dizaine d'heures de course, les 31 bateaux ont tous mis le cap au nord-ouest et progressent avec un vent de travers de 12 à 15 nœuds, soufflant parfois même jusqu'à 20 nœuds plus au nord. Les premières arrivées sont prévues dès demain midi. Tour d’horizon de la situation.

SUIVEZ LA COURSE SUR LA CARTOGRAPHIE : cliquer ici
ET DE L’INTÉRIEUR SUR TWITTER avec le hashtag #InsideRecord

"Pour l’instant, il y a peu de place aux options, indique Bernard Duval, le directeur de course. Compte tenu du vent de travers, les bateaux suivent une route directe, ils n’ont pas besoin de tirer des bords. Ils filent vite, avec une navigation qui doit leur procurer à la fois du plaisir et du confort. Le seul terrain propice au jeu pourrait se situer au niveau des îles de Houat, Hoëdic et Belle-Île, pour les concurrents engagés sur les parcours de 130 et 185 milles."

Les trois monocoques IMOCA viennent de leur côté de dépasser Belle-Île et poursuivent leur remontée. Thomas Ruyant et Le Souffle du Nord tiennent pour l'instant solidement les rênes, devant La Mie Câline (Arnaud Boissières) et Un Vendée pour la Suisse (Alan Roura), légèrement décroché.

Chez les trimarans Ultim, Actual mène le bal, mais pour 3 petits milles seulement ! Les deux maxi affichent des pointes de vitesse similaires, proches de 18 nœuds. Ils sont actuellement situés à la latitude de l'île d'Yeu, après avoir contourné le plateau de Rochebonne. Entre ces deux-là, le match promet d'être serré jusqu'au bout !

Dans les catégories Osiris 1 et 2, Class40 et Multi 2000, la bataille fait rage à tous les étages. À l'heure actuelle, Charlie Capelle donne le LA avec son "p'tit tri" Acapella-Soreal. Le sistership du célèbre bateau de Mike Birch, vainqueur de la Route du Rhum 1978, pourrait d'ailleurs être le premier à arriver à Saint-Nazaire, dès demain midi, selon les prévisions actuelles de la direction de course. Mais d'ici là, il reste une bonne partie de la nuit à passer et de nombreux milles à avaler...

20/06/2016 Jérémy Delaunay